Advantage Austria Afficher la navigation

Le président autrichien ratifie le MES et le Pacte budgétaire européen

17 juillet 2012

Le président de l'Autriche Heinz Fischer (social-démocrate) a apposé mardi sa signature sur le mécanisme de sauvetage européen (MES) ainsi que le Pacte budgétaire européen, achevant ainsi la ratification par son pays des deux textes.

la présidence a indiqué  dans un communiqué que le président estimait indispensable un renforcement de la coopération politico-financière entre les Etats européens afin de surmonter la crise et de sortir l'économie de cette situation difficile.
Le Parlement avait approuvé le MES, un "pare-feu" contre les crises des dettes, au début du mois avec les voix des élus de la grande coalition entre sociaux-démocrates (SPÖ) et conservateurs (ÖVP) ainsi que des écologistes. Les Verts n'avaient cependant pas soutenu le Pacte budgétaire, tout comme les deux partis d'extrême droite (FPÖ et BZÖ) représentés au Parlement, qui dénoncent les pouvoirs renforcés de Bruxelles. L'opposition menace de se tourner vers la Cour constitutionnelle pour contrer ces nouvelles règles de discipline bugétaire.

L'Autriche doit participer à hauteur de 2,8% au MES, soit un versement de 2,2 milliards d'euros et 17,3 milliards d'euros de garanties sur une capacité de 500 milliards pour le mécanisme au total.
Le MES, qui doit remplacer le Fonds de secours temporaire (FESF), doit pouvoir recapitaliser directement les banques et acheter des obligations sur le marché secondaire. Il devait initialement entrer en vigueur en juillet, mais certains grands pays comme l'Allemagne et l'Italie ne l'ont toujours pas ratifié.

Source: AFP

Imprimer
©©ADVANTAGE AUSTRIA