Advantage Austria Afficher la navigation
Nous pensons que vous êtes de/du Allez à la page paysAutre pays

L’industrie des contenus et du multimédia

Femme lisant un livre rouge © ADVANTAGE AUSTRIA

© ADVANTAGE AUSTRIA

Quand la tradition rencontre l’innovation : c’est ainsi que l’on pourrait décrire le secteur complexe des contenus et du multimédia en Autriche. Ce secteur qui s’étend de la littérature et de l’édition à l’industrie multimédia, en passant par l'industrie du logiciel et l’industrie Internet, est composé aussi bien par de grandes sociétés que par une multitude de micro-entreprises qui se posent en tant que fournisseurs innovants.

Contenu :

Tradition & innovation

La littérature autrichienne, avec toute la richesse de son histoire, constitue sans doute le domaine de l’industrie des contenus de plus grande tradition. La liste des auteurs autrichiens de renom est longue : Arthur Schnitzler, Stefan Zweig, Marie-Ebner von Eschenbach, Ödön von Horváth, Robert Musil.

Dans la littérature autrichienne d’après guerre, le « Groupe de Vienne » qui s’est formé autour de H.C. Artmann et Friedrich Achleitner a lancé de nouvelles et déterminantes impulsions. Mais les auteurs autrichiens ont également connu de grands succès dans le domaine théâtral : Thomas Bernhard ou Elfriede Jelinek, qui a obtenu récemment le prix Nobel de littérature.

Par ailleurs, le domaine des médias électroniques, qui connaît actuellement un développement fulgurant, s’affiche comme le domaine le plus innovant de l’industrie autrichienne des contenus et du multimédia. Le secteur des contenus numériques, l’eContenu ou l’eContent, est l’un des plus dynamiques de l'économie créative nationale.

Secteurs et structures

L’économie autrichienne des contenus et du multimédia est très variée. On fait généralement la distinction entre l’industrie traditionnelle des contenus et le domaine des contenus numériques.

L’industrie traditionnelle des contenus comprend:

  • la littérature 
  • l’édition 
  • la presse

L’industrie des contenus numériques comprend:

  • les multimédias 
  • les logiciels 
  • l’industrie du jeu 
  • l’industrie Internet

Le secteur autrichien de la littérature et de la presse éblouit par son étonnante diversité. Comparé à l’industrie des contenus plus récente, il se définit par une structure relativement claire. La chaîne de valeur commence avec la production artistique de l’auteur, elle se poursuit par le travail d’organisation des maisons d’éditions, l'impression, pour se terminer par la livraison puis la vente en librairie.

Contrairement à l’industrie traditionnelle des contenus, le domaine des multimédias transporte des contenus numériques. Le domaine numérique de l’économie autrichienne des contenus et du multimédia est très diversifié et il s’avère très difficile de le subdiviser. Les frontières qu’il entretien avec le design et l’industrie publicitaire ne sont pas très nettes. Dans la plupart des cas, l’industrie des contenus numériques et du multimédia est considérée comme un sous-secteur des technologies de l'information (TI). C’est pourquoi elle est souvent classée dans le segment des logiciels.

Après le boom économique des années 1990, le secteur TI marque le pas depuis quelques années partout dans le monde. A l’inverse de cette tendance générale, en Autriche, le domaine créatif du secteur TI, et notamment le domaine des multimédias, poursuit sa croissance. Une création à très haut débit s’affiche notamment dans le domaine très dynamique des jeux électroniques et des logiciels. Le secteur Logiciels et multimédia sort particulièrement du lot grâce à un potentiel créatif qui ne cesse de s’accroître.

La littérature, l’édition et la presse

La scène littéraire autrichienne

La production artistique, domaine le plus créatif de l’industrie des contenus traditionnelle, affiche un développement très dynamique. Depuis 1990, le monde littéraire autrichien fait parler de lui et se félicite d’une augmentation d'environ 30% du nombre des auteurs. Ce phénomène autrichien s’explique par la redécouverte de la passion pour le livre traditionnel.

Les jeunes écrivains autrichiens reconduisent régulièrement leurs succès sur les foires internationales du livre. Parmi les grands écrivains de la littérature contemporaine autrichienne on trouve des noms comme Daniel Kehlmann, Wolf Haas, Daniel Glattauer, Walter Kappacher.

La Maison de la littérature autrichienne (de, österreichisches Literaturhaus) dispose d’une base de données complète sur la littérature autrichienne des XXème et XXIème siècles.

L’édition

L‘économie créative autrichienne compte environ 1000 maisons d’édition. Il arrive souvent que ces maisons d’édition fusionnent entre elles, parfois pour pouvoir s’imposer sur l’incontournable marché allemand. Lien vivant entre les librairies et les écrivains, les maisons d’édition autrichiennes publient environ 5000 livres par an. Rien qu’à Vienne, on compte la moitié des maisons d’édition de toute l’Autriche, ce qui fait de cette ville le principal lieu d’édition du pays.

Voici une liste des principales maisons d’édition autrichiennes :

La presse

La concentration de la presse périodique sur le marché autrichien est unique au monde. Le secteur des quotidiens est dominé par cinq grands éditeurs:

Le secteur des médias culturels est sensiblement moins hétérogène. Il propose des publications thématiques régulières, même pour les secteurs de l’économie créative.

L’industrie des contenus et du multimédia

L’industrie autrichienne des contenus et du multimédia est très variée et hétérogène et il s’avère très difficile de la subdiviser. Les frontières qu’elle entretien avec le design et l’industrie publicitaire ne sont pas très nettes. Dans la plupart des cas, l’industrie des contenus numériques et du multimédia est considérée comme un sous-secteur des technologies de l'information (TI). C’est pourquoi elle est souvent classée dans le segment des logiciels. EIle comprend

  • le multimédia, 
  • les logiciels, 
  • l’industrie du jeu, 
  • Internet et la téléphonie mobile.

Contrairement à l'industrie traditionnelle des contenus, le domaine du multimédia transporte des contenus numériques. La plupart des entreprises autrichiennes qui opèrent sur le marché du multimédia proposent des prestations de production et de création multimédias sous un angle artistique et créatif.

Le multimédia

Le domaine créatif du multimédia recouvre des activités d’entreprises axées sur la conception graphique et la programmation de thèmes culturels et innovants. En Autriche, ce secteur créatif représente 10% de la production des logiciels et des services associés et constitue 1% du marché global des TI.

Le domaine créatif du secteur TI, et notamment le domaine du multimédia et l’exploitation de contenus mobiles, connaît une croissance significative.

La plateforme Creativespace (de) donne une vue d’ensemble de la diversité et de la variété des prestations. Certaines communautés de fournisseurs sont déjà bien établies sur ce marché.

Vienne est la capitale autrichienne du multimédia et de l’industrie des contenus numériques. Cela s’explique par la bonne infrastructure économique qu’offre la ville et l’étendue de son offre en personnel qualifié.
A l’Est de L’Autriche, les sociétés de multimédia fournissent des prestations dans le domaine du tourisme.

Les logiciels

La production de logiciels souffre particulièrement de l’importante concentration du marché qui s’est opérée dans le cadre du développement global. Les nouveaux venus sur le marché doivent se battre contre les grands producteurs de logiciels. En règle générale, le principe suivant est valable : plus il y en a de consommateurs qui utilisent un logiciel, plus cela est bon pour chaque consommateur et plus les grandes entreprises s’accroissent.

Si l’on s’en tient au chiffre d’affaires, le marché autrichien est dominé par les fournisseurs internationaux. Les producteurs de logiciels nationaux se sont spécialisés dans les marchés de niches. Des entreprises autrichiennes comme s IT Solutions (en) et Raiffeiseninformatik (en) se sont installées, par exemple, sur le marché des logiciels pour les banques en Europe de l’Est.

Si vous souhaitez avoir une vue d’ensemble des producteurs de logiciels autrichiens, veuillez vous reportez aux sites Computerwelt (de) et http://www.top1001.at . Le portail Internet du magasine TI Monitor (de) propose également des informations détaillées sur le paysage autrichien du logiciel.

Une liste des fournisseurs de logiciels libres figure sous Open Source Experts (de) .

L’industrie du jeu vidéo

Le marché du jeu se divise en trois segments différents :

  • Le Power-Gaming:
    Il s’agit là des jeux vidéo qui s’adressent à un groupe de consommateurs relativement réduit, disposant du matériel informatique nécessaire, des connaissances techniques et de la disponibilité nécessaire.
  • Les consoles de jeux :
    Le segment des consoles de jeux est dominé par trois sociétés internationales. Du fait de cette forte concentration, même en Autriche, peu de changements sont à prévoir pour les prochaines années.
  • Le Casual Gaming:
    Contrairement au Power-Gaming, on s’adresse à des consommateurs qui ne disposent pas d’un matériel informatique complexe et qui s’intéressent à des jeux faciles d’accès. Les produits proposés dans le domaine du Casual Gaming sont accessibles par Internet ou sur des technologies mobiles. Leurs barrières d’utilisation moins contraignantes entraînent un accroissement du groupe cible sur ce marché, en Autriche comme ailleurs.

Internet et la téléphonie mobile

Le marché autrichien propose un cadre idéal aux fournisseurs d’Internet et de téléphonie mobile. L’Autriche est l’un des pays d’Europe affichant les plus forts taux d’utilisation d’Internet et possède un taux de pénétration de la téléphonie mobile particulièrement élevée.

En tant qu’Association des fournisseurs d'accès à Internet, l’ISPA (en) organise régulièrement des manifestations.

De nombreuses initiatives autour du Net, telles que Quintessenz (de) ou Funkfeuer (de) ainsi qu’une filiale de ARS Electronica Center se sont implantées dans le quartier des arts numériques « Quartier Digitaler Kultur » (de) du complexe culturel Museumsquartier de Vienne.

Représentants & plateformes

Technologienetzwerk Content Industries (de)
Imprimer
©©ADVANTAGE AUSTRIA