Advantage Austria Afficher la navigation

Technologie verte autrichienne pour les blue jeans

24 octobre 2013

Le savoir-faire autrichien remplace les agents blanchissants agressifs par des enzymes doux permettant une fabrication respectueuse de l’environnement et bon marché.

3 milliards de jeans sont annuellement vendus de par le monde, dont beaucoup déjà délavés - un effet obtenu par un blanchiment agressif ou par des processus mécaniques nuisibles à la santé. Une méthode intelligente développée par des scientifiques de l’université d'Innsbruck y met un holà. La nouvelle méthode est prête pour un usage industriel en permetantt la fabrication de vêtements délavés sans agents blanchissants.

La nouvelle technique repose sur des enzymes biologiques qui changent les fibres du tissu jeans de manière délicate. Au lieu de décolorer le colorant indigo, celui-ci est enlevé de la fibre. Ainsi, la teinte naturelle blanche de la fibre en coton peut transparaître et produire l’aspect souhaité. De plus, l’enzyme „Acticell“ développé par les scientifiques fait travailler les enzymes de manière plus efficace en canalisant leur action. Ceci permet d’économiser toute une étape de fabrication et de plus ménage l’environnement et la santé des travailleurs du textile.

Grâce au conseil, encadrement et services de l’incubateur d’entreprises INiTS , l'enzyme "Acticell" est commercialisé par l’entreprise du même nom Acticell qui attribue des licences pour le nouveau procédé d’éclaircissement. Les possibilités sont énormes. Le marché mondial pour le blanchiment partiel est de 270 millions d’euros. On vise une part de marché de 5% pour les prochaines années.

Imprimer
©©ADVANTAGE AUSTRIA