Paramètres des cookies

Ici, vous pouvez voir ou modifier les paramètres des cookies pour différents outils utilisés sur www.advantageaustria.org et ses sous-domaines.


Enregistrer les paramètres
Advantage Austria Afficher la navigation

ATMOS Aerosol Research

27 février 2019

La première startup autrichienne sélectionnée pour l’espace #AUTFRA LandingZone a développé un dispositif hautement précis qui permet de mesurer et visualiser les particules aériennes ayant des répercussions positives et négatives sur la santé humaine. Ce dispositif servira, entre autres, à construire des « stations thermales aériennes ».

Une heure de marche sur Oxford Street suffit à faire augmenter les niveaux d'inflammation dans les poumons. 90 % des personnes sont exposées à une mauvaise qualité de l'air. Trois des cinq causes de décès les plus fréquentes sont liées aux poumons (BPCO, cancer du poumon, pneumonie). La start-up ATMOS Aerosol Research de Linz, la ville industrielle la plus propre d'Autriche, développe de nouvelles solutions afin de répondre à ce problème mondial.

 

Ce qui a commencé comme une lutte de Chris Müller (co-fondateur d'ATMOS) contre un défaut génétique incurable (fibrose kystique) de sa fille, est maintenant une entreprise avec une équipe d'action collaborative de spécialistes de la médecine, la science, la technologie et les affaires. Son ambition est de créer des "stations thermales aériennes" avec ATMOS Selfness Resort, qui, grâce à leurs conditions climatiques particulières, servent de centre de villégiature pour les patients atteints de mucoviscidose et de maladies pulmonaires, ainsi que de centre de recherche médicale.

 

Afin de pouvoir sélectionner les endroits où la qualité de l'air est la meilleure, ATMOS Aerosol Research a développé une méthode de haute précision pour mesurer les aérosols nocifs (comme les particules fines) ou les particules d'air bénéfiques pour la santé (comme les particules d'eau salée). L'algorithme GRASP, développé en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Lille en France, est capable de lire plus de caractéristiques et de valeurs plus précises que jamais auparavant à partir de données satellites. L'algorithme a été mis au point pour améliorer la caractérisation des propriétés des aérosols à partir des observations de télédétection. Un modèle physique est utilisé à la place d'un simple calcul d'indice. Vous trouverez plus d'informations sur la technologie dans le document à télécharger ci-dessous.

ATMOS Aerosol Research effectue maintenant des mesures dans les domaines suivants :

  • Évaluation de la qualité de l'air (stations climatiques, centres de thérapie, etc.)
  • Études de faisabilité étendues (tourisme médical, urbanisme, etc.)
  • Suivi permanent (par exemple pour les interventions en ville)
  • Systèmes d'alerte rapide en cas d'exposition accrue aux aérosols (par exemple, la brume jaune, qui se propage du désert de Gobi à la Corée en passant par la Chine)
  • Recherche climatologique
  • Développement d'instruments
  • Recherche sous contrat


Photo: (c) Sabine Kneidinger

Téléchargements associés

Imprimer
©©ADVANTAGE AUSTRIA